Qui suis-je

Originaire de Corrèze, j’ai rêvé de Paris avant d’y venir conquérir ma liberté. Élu de Paris et du XVIIIe depuis 11 ans, j’y ai beaucoup appris et compris des attentes des habitants. Je leur suis toujours resté fidèle. Le XVIIIe est un petit Paris de la diversité qui permet de voir Paris en grand.

Aux étiquettes partisanes, j’ai toujours préféré l’intérêt général. J’ai voté les projets créatifs de Bertrand Delanoë. Cela me donne de la crédibilité pour identifier ce qui a malheureusement dysfonctionné sous la mandature de madame Hidalgo.

A l’Assemblée nationale, j’ai à cœur de défendre cette liberté de ton et cette indépendance d’esprit. Ainsi, je suis le seul député parisien à avoir voté l’interdiction du glyphosate. J’ai aussi porté la réquisition des biens des marchands de sommeil condamnés par la justice. J’ai beaucoup travaillé contre les discriminations et la haine de l’autre qui menacent notre cohésion. Je suis convaincu qu’une idée est bonne ou qu’elle ne l’est pas, elle ne connaît pas d’étiquette. Si elle est bonne, il faut tout faire pour la mettre en œuvre au nom de l’intérêt général.

C’est le sens de la démarche que j’ai entreprise pour Paris. Entouré d’une équipe composée de personnalités aux compétences reconnues et à l’image de la diversité des talents de notre capitale, je serai le maire de la qualité de vie.

Notre ville a besoin d’une nouvelle respiration démocratique.

JE SUIS PRÊT.

Pierre-Yves Bournazel

Né à Riom-ès-Montagne dans le Cantal le 31 août 1977, j’ai grandi à Tulle en Corrèze. Je suis resté très attaché à cette terre d’humanisme qui forge le caractère. Après des études de Sciences-politiques, comme beaucoup d’hommes et de femmes avant moi, je suis parti à la rencontre de Paris, de ses promesses d’avenir et de liberté.

En 2007, j’ai choisi de vivre dans le 18ème arrondissement et d’y tracer pas à pas mon chemin politique. C’est à travers un engagement d’élu de proximité au service des habitants que j’ai fondé ma légitimité locale. J’y ai appris et compris la complexité de Paris, dans la diversité de ses atouts et de ses difficultés. J’ai pu y mesurer la nécessité de rassembler les forces et les énergies pour faire bouger le cours des choses.

A la région Ile-de-France, j’ai assumé les responsabilités de Délégué spécial à la candidature de Paris 2024 et de Président du fonds de soutien au cinéma. J’ai eu un immense plaisir à travailler au service de l’attractivité et du rayonnement de la capitale.

En juin 2017, les Parisiennes et les Parisiens ont démontré qu’ils étaient prêts à bousculer le conformisme ambiant en m’élisant député de la 18ème circonscription. A l’Assemblée nationale, je poursuis mon engagement pour la diversité de la création et le soutien à l’économie de la culture, pour l’éducation et le sport qui sont pour moi des moteurs essentiels de développement de soi et de cohésion sociale. Je m’investis également pleinement dans le domaine de l’écologie qui représente un des principaux défis du 21ème siècle.